2013

     
Il est bien étroit le chemin qu'empruntent les 4 musiciens de ROUGE...
Ils l'ont déblayé à la machette sur leur premier album, sans concession ni calcul, en assumant fièrement leur couleur à travers des textes engagés et rageurs.
Ils ont continué à élargir la voie sur leur deuxième opus, «Le vertige d'Edgar», invitation au voyage aux riffs incisifs, aux ballades imparables, sur des textes exigeants servis par une belle énergie musicale.
Dix ans qu'ils défrichent, patiemment, obstinément, un pied dans la chanson, l'autre dans le rock, enjambant le fragile sentier où se rejoignent deux rives difficiles à concilier. Pari réussi.
A l'écoute de leur troisième album, «Prélude aux métamorphoses», on est saisi par la maîtrise et la puissance mélodique, la variété des atmosphères, par la richesse littéraire des textes au lyrisme assumé. Un cocktail toujours bien dosé, des chansons qui nous touchent, histoires des tournants de la vie, regard sensible sur le monde ou textes fleuves hallucinés. En équilibre, griffe poétique et riffs électriques, mêler au mieux ces deux langages qu'ils affectionnent : mission accomplie.
Dix ans d'âge... Chez soi ou sur scène, à consommer sans modération.


Cliquez pour agrandir l'image

Historique



        Planté en 2002 sur les coteaux du Mantois (Yvelines) dans le respect de la tradition (batterie, basse, guitare, guitare/chant),  ROUGE a forgé son caractère et développé ses arômes dans les studios de répétition de sa région. Il s'est ensuite exposé avec quelque succès dans les bars et les scènes locales.
        En 2005, le premier millésime voyait le jour sous la forme d'un 9 titres. Plusieurs premières parties prestigieuses ont salué la sortie de cette cuvée auto-produite.
          Trois ans plus tard, nouvelle récolte, soit un 13 titres : « Le vertige d'Edgar ». Celui-ci reflète bien le travail effectué par le groupe pour marier un rock tranchant et mélodique à des textes sombres, littéraires, où l'exigence poétique se mêle à un engagement sans artifice.

            Cela place ROUGE au carrefour d'un rock nerveux et d'une chanson qui fait sens, où les mots offerts ne sont pourtant pas gratuits…


Second album "le vertige d'Edgar"

Cliquez pour agrandir l'image
  Dans ce deuxième album, Edgar, double fantomatique d'Antoine, questionne notre époque au fil des voyages, du temps et des rencontres.
  Alors que tout pousse à la vitesse, il réclame le droit à la lenteur, à l'errance. Pour mieux trouver sa place, il lui faut d'abord se perdre, sans calcul, sans but et sans mémoire. Son univers est vaste.
  Des visions dantesques et suburbaines de Paris 2028 aux contrées arides de Western, en passant par l'intimisme d'Epilogue, on navigue (chevauche ?) avec Edgar à la rencontre de notre part d'humanité,
ou de son absence.
  Les musiques qui composent cet album témoignent également de la diversité des influences du groupe, qui va du rock débridé de Tout va trop vite aux balades, folk dans Solitaire sans escale ou chanson-rock du Vertige d'Edgar.
 
 




Concerts


Liste non exhaustive

1ères parties de : Elista ; MacZde Carpate ; Maximum Kouette ; Mon côté Punk ; La rue Ketanou ; Déportivo ; Tokyo sex destruction, Les Blêrots de RAVEL

2013 : Salle Jacques Brel "sortie d'album", Mantes la ville, Boissets, Bennes, Festival les Gourmandises Chambly (60), CAC Georges Brassens Mantes la Jolie, Café de la plage Maurapas

2012: Festival "les enfants de la seine", Bennecourt,  La passerelle festival des 4 Arts, Rosny/seine, Le comptoir de Brel, Mantes la ville,

2011: Le Cochon Vert Le Mans, Rouen, Le Pop In, Paris, Festival la bonne fest, Bonneville sur Iton (27), Festival des Arts amateurs, Marcauseux (28), Festival MeliMélo'gnes, Longnes, Festival Musik du monde, Thomer la sogne (27)

2010 : CAC Georges Brassens avec Tokyo Sex Destruction, Résidence d'une semaine avec concert de clôture. Les Musicales de Bazainville, Fête de la musique Andrésy, MJC Etc La Celle St Cloud…

2009 : CAC Georges Brassens, El Camino à Caen, Invité des Blérots de R.A.V.E.L spectacle « ravelement de façade au festival Chorus des hauts de Seine et la Merise à Trappes. Tournée à Lille en café concert, Fête de la musique à Beauvais, Festival Méli mélo'gnes à Longnes, festival YVeline 440 à Gargenville, cafés concerts Amiens et Grenoble.

2008 : Maison de quartier Louis Jouvet, Montigny-le-Bretonneux, CAC, Mantes-la-Jolie, Le Boucanier, Poissy, Le Rideau Cramoisi, St Sauveur le Vicomte, Abracadabar, Paris.

2007 : Salle Jacques Brel, Mantes-la-Ville, CAC, Mantes-la-Jolie, Parc du Cygne Houdan, Festival Toumélé, Maule, la Clé des Champs, Plaisir.

2006 : La Scène, Vernouillet, Salle des Fêtes, Houdan, Fête de la musique, St Nolff en Bretagne, Fête de la Musique et 1ère partie du Maximum Kouette au SAX à Achères.

2005 : CAC, Mantes la Jolie, MJC Etc, La Celle St Cloud.

2004 : CAC, Mantes la Jolie, La Petite Entreprise, Marly le Roi, Café de la Plage, Maurepas. Fête de la Musique à Mantes la Ville, St Germain en Laye, Les Mureaux, La Clef, St Germain en Laye, Café de la plage, Maurepas.

2003 : Tremplin salle J.Green, Andrésy, La Clef, St Germain en Laye, MJC Etc, La Celle St Cloud

2002 : Festival Mozaïk, Les Mureaux.